Sommaire

  • Cependant, par rapport à quoi faut-il rester vigilant avant de souscrire son contrat d’assurance prêt immobilier ?
  • Comment peut-on effectuer une comparaison des assurances de crédit immobilier ?
  • Quel est le coût d’une assurance de prêt en dehors de sa banque ?

Nous vous expliquons tout ci-dessous.

Comparateur des meilleurs contrats d’assurance prêt immobilier

De façon systématique, pendant votre emprunt, votre banque vous propose une assurance de prêt immobilier qui est majorée dans la majorité du temps.

En revanche, vous avez le choix d’opter pour une assurance emprunteur en dehors de votre banque. Ceci vous permettra éventuellement de faire des épargnes.

Nous vous présentons ci-dessous un comparatif des meilleurs contrats d’assurance crédit immobilier pour l’année 2020 et ce en fonction de la durée du prêt.

SURAVENIR : Contrat Naoassur

  • 30 ans : 0,11 % ;
  • 40 ans : 0,25 % ;
  • 50 ans : 0,35 % ;
  • 60 ans : 0,47 % ;

MALAKOFF MEDERIC : Contrat UTWIN

  • 30 ans : 0,08 % ;
  • 40 ans : 0,26 % ;
  • 50 ans : 0,34 % ;
  • 60 ans : 0,51 % ;

SURAVENIR : Contrat SEREVI

  • 30 ans : 0,18 ;
  • 40 ans : 0,23 % ;
  • 50 ans : 0,36 % ;
  • 60 ans : 0,61 % ;

SWISSLIFE : Contrat ADE

  • 30 ans : 0,11 % ;
  • 40 ans : 0,24 % ;
  • 50 ans : 0,32 % ;
  • 60 ans : 0,46 % ;

GENERALI : Contrat 7301

  • 30 ans : 0,15 % ;
  • 40 ans : 0,27 % ;
  • 50 ans : 0,33 % ;
  • 60 ans : 0,56 % ;

AXA : Contrat Genworth

  • 30 ans : 0,12 % ;
  • 40 ans : 0,24 % ;
  • 50 ans : 0,34 % ;
  • 60 ans : 0,64 % ;

GENERALI : Contrat 7305

  • 30 ans : 0,15 % ;
  • 40 ans : 0,28 % ;
  • 50 ans : 0,33 % ;
  • 60 ans : 0,59 % ;

APRIL : Contrat ADP

  • 30 ans : 0,12 % ;
  • 40 ans : 0,24 % ;
  • 50 ans : 0,34 % ;
  • 60 ans : 0,72 % ;

AFI ESCA : Contrat Perenim

  • 30 ans : 0,12 % ;
  • 40 ans : 0,20 % ;
  • 50 ans : 0,36 % ;
  • 60 ans : 0,62 % ;

METLIFE : Contrat Novaterm Crédit

  • 30 ans : 0,14 % ;
  • 40 ans : 0,18 % ;
  • 50 ans : 0,36 % ;
  • 60 ans : 0,82 %.

Nous avons développé un comparateur en ligne d’assurance prêt immobilier. Ainsi, vous allez accéder aux meilleurs contrats d’assurance de prêt immobilier disponibles sur le marché pour les comparer par la suite. Il s’agit en effet :

  • d’un comparateur rapide, gratuit, complet et objectif : l’alimentation de notre base regroupe plus de 8 000 offres de prêt, chose qui vous permettra d’effectuer un classement objectif pour l’ensemble des taux proposés pour votre assurance emprunteur.
  • de trouver et souscrire à l’assurance emprunteur la moins onéreuse, tout en respectant les niveaux de garanties qui sont imposées par votre banque prêteuse.
  • de profiter de conseils adaptés à votre profil, d’informations à connaître avant toute adhésion (coût des frais de dossier, absence ou non de délais de carence, etc).

Quelle est l’utilité de l’assurance de prêt immobilier ?

L’assurance de prêt immobilier (appelée également l’assurance emprunteur ou l’assurance décès invalidité) est une sorte de sécurité et sûreté pour la banque qui se charge de l’acceptation du prêt qui va financer votre projet immobilier.

Dans ce sens, votre compagnie d’assurance se charge de la prise en charge de votre prêt immobilier dans le cas d’invalidité, d’arrêt de travail (en fonction des garanties choisies) ou d’une autre autre situation qui va freiner le remboursement de ce prêt par vous-même.

Ainsi, l’assurance emprunteur tient seulement en compte la capacité de l’assuré à rembourser son emprunt. C’est pour cette raison que la souscription à ce type d’assurance inclut des formulaires d’adhésion qui comportent des questions par rapport à votre état de santé en tant qu’assuré.

Attention : Les assurances emprunteur proposées par les banques leur sont propres et sont donc commercialisées à travers leurs réseaux. Vous avez donc le libre choix d’opter pour la souscription à une autre assurance de prêt immobilier.

De ce fait, l’assurance de prêt immobilier comporte les garanties suivantes :

  • Garanties décès de l’assurance emprunteur et PTIA (perte totale et irréversible d’autonomie) : il s’agit de deux garanties obligatoires peu importe qu’il s’agisse d’un achat professionnel, résidentiel ou locatif. Ainsi et dans le cas d’invalidité ou de décès de l’assuré, le capital restant à sa charge sera totalement pris en charge par l’assurance emprunteur.
  • Garantie d’invalidité (ITT / IPT / IPP) : ce type de garantie doit être souscrit lorsqu’il s’agit d’un achat résidentiel (IPT, ITT ou des fois IPP). Dans le cas d’arrêt de travail, la compagnie d’assurance se charge du remboursement des mensualités de crédit. Il faut cependant prendre en considération le délai de franchise qui est généralement de 90 jours.
    La différence entre la garantie IPT et la garantie IPP c’est que la 1ère concerne un assuré avec un taux d’invalidité qui dépasse 66% alors que la 2ème vient compléter la 1ère avec un taux d’invalidité entre 33% et 66 %.
  • Garantie perte d'emploi (ou chômage) : il s’agit d’une garantie optionnelle, assez onéreuse, et qui comporte dans la majorité des cas des exclusions et franchises. De ce fait, l’étude des conditions générales est nécessaire avant toute souscription.

Quel est le tarif d’une assurance prêt immobilier ?

Dans ce sens, afin de déterminer le taux d’assurance du prêt immobilier, deux facteurs entrent en jeu notamment :

  • L’âge de l’emprunteur.
  • La durée du prêt.

Autrement dit, le taux s’élève au fur et à mesure que l’âge de l’emprunteur est élevé. Ceci est également valable pour la durée du prêt vu que le risque devient plus important quand le crédit immobilier est maintenu pour une longue durée.

De plus, il existe un autre élément impactant le coût de l’assurance crédit immobilier notamment les garanties choisies. Si l’on prend l’exemple d’un achat résidentiel, son taux d’assurance sera doublement plus élevé que celui d’un investissement locatif vu que les banques ne demandent pas les garanties ITT et IPT dans ce cas.

Finalement, le choix de la compagnie d’assurance est aussi très important. En effet, les taux et tarifs proposés par les banques sont toujours plus élevés que ceux proposés par les assurances externes.

Dans ce sens, le taux d’une assurance de prêt est un pourcentage qui dépend de la garantie choisie sur :

  • Le capital emprunté : il s’agit d’une mensualité fixe.
  • Le capital restant dû : il s’agit d’une mensualité dégressive.

Exemple : Pour un prêt immobilier de 400 000 € avec un taux d’assurance de prêt immobilier égal à 0,5 %.

Dans le cas où la prime d’assurance est à base du capital restant dû, alors :

le 1er mois sera de : 400 000 x 0,5/100 / 12 mois = 166,66 €.

Le 2ème mois sera alors de : 166,59 €.

Evidemment, le taux d’assurance proposé par une compagnie d’assurance indépendante est très différent de celui d’une banque. D’où la nécessité d’utiliser un simulateur d’assurance emprunteur comme le nôtre. Celui-ci vous permettra d’évaluer et comparer les offres d’assurances de prêt immobilier.

Les banques proposent leurs propres assurances de prêt bancaire une fois que celles-ci vous accordent un crédit immobilier.

Il s’agit en effet de contrats établis avec une compagnie d’assurance qui appartient à leur groupe telle que : Cardif pour BNP Paribas, CNP pour la Banque Postale, voire avec une compagnie d’assurance indépendante telle que Axa pour Crédit Foncier, Generali pour Barclays…

Dans ce sens, et puisque ces contrats sont communs à tous les emprunteurs appartenant à la même banque, alors le coût reste fixe. Nous parlons dans ce cas d’un contrat groupe.

Nous mettons à votre disposition ci-dessous un exemple de prix d’assurance de prêt immobilier en ce qui concerne les banques pour 2020 :

Crédit Agricole

  • 30 ans : 0,36 % ;
  • 40 ans : 0,42 % ;
  • 50 ans : 0,55 % ;
  • 60 ans : 0,72 % ;

Caisse d’Épargne

  • 30 ans : 0,34 % ;
  • 40 ans : 0,43 % ;
  • 50 ans : 0,59 % ;
  • 60 ans : 0,82 % ;

Banque Populaire

  • 30 ans : 0,29 % ;
  • 40 ans : 0,35 % ;
  • 50 ans : 0,45 % ;
  • 60 ans : 0,62 % ;

BNP Paribas

  • 30 ans : 0,26 % ;
  • 40 ans : 0,43 % ;
  • 50 ans : 0,49 % ;
  • 60 ans : 0,74 % ;

LCL

  • 30 ans : 0,36 % ;
  • 40 ans : 0,44 % ;
  • 50 ans : 0,57 % ;
  • 60 ans : 0,75 % ;

Société Générale

  • 30 ans : 0,32 % ;
  • 40 ans : 0,40 % ;
  • 50 ans : 0,59 % ;
  • 60 ans : 0,92 % ;

La Banque Postale

  • 30 ans : 0,29 % ;
  • 40 ans : 0,36 % ;
  • 50 ans : 0,55 % ;
  • 60 ans : 0,82 % ;

Crédit Mutuel

  • 30 ans : 0,36 % ;
  • 40 ans : 0,43 % ;
  • 50 ans : 0,57 % ;
  • 60 ans : 0,70 % ;

Boursorama

  • 30 ans : 0,26 % ;
  • 40 ans : 0,34 % ;
  • 50 ans : 0,45 % ;
  • 60 ans : 0,72 % ;

L’assurance emprunteur est-elle obligatoire en 2020 ?

Pour la plupart des emprunteurs, l’assurance de prêt immobilier est obligatoire. Effectivement, celle-ci est imposée par les banques lors d’une demande d’un crédit immobilier pour qu’elles soient couvertes dans le cas de décès de l’emprunteur, d’invalidité ou de problème de santé.

Ainsi et puisqu’il l’assurance emprunteur est nécessaire pour obtenir un prêt, il faut prendre en considération 3 éléments nécessaires :

  • Vous avez le libre choix de souscrire au contrat que vous souhaitez, auprès de l’assureur de votre choix. Cependant, il est nécessaire que votre assureur vous propose les mêmes conditions que celles proposées par votre banque prêteuse.
  • L’inclusion des garanties ITT (arrêt de travail) et IPT (invalidité) ne sont pas obligatoires lorsqu’il s’agit d’un achat locatif.
  • Il est possible de changer son assurance sans frais avec deux cas de figure possible : soit lors de la 1ère année de votre crédit (suite à la loi Hamon), soit pendant chaque année à date d’anniversaire de votre contrat d’assurance emprunteur (suite à la loi Bourquin).

Est-il possible de s’assurer en dehors de sa banque ?

Evidemment, toutes les banques proposent leurs propres contrats tel est l’exemple avec BNP Paribas qui propose le contrat Cardiff. Cependant, vous pouvez changer d’assurance emprunteur afin de trouver l’offre la moins onéreuse et la plus complète.

Depuis 2011 et grâce à la loi Lagarde, il est possible de choisir son assurance extérieure de son choix. Ainsi et dans le respect des garanties proposées par la banque qui vous accorde le crédit, elle ne peut pas refuser que vous vous tourniez vers un assureur indépendant.

Il existe des compagnies d’assurance indépendantes aux banques telles que Generali, Swiss Life, April, Mgen, Matmut, Axa…

Celles-ci proposent des contrats d’assurance emprunteur avec des taux d’assurance pour votre crédit qui sont plus intéressants.

Ainsi, n’hésitez pas à profiter de ce droit pour faire d’importantes épargnes. Vous allez :

  • Trouver des contrats souvent moins chers ;
  • Comparer les prix de différents assureurs ;
  • Profiter de contrats plus souples sur les risques médicaux, professionnels ou d’expatriation.

Comment peut-on changer d’assurance de prêt immobilier ?

Il est possible de changer d’assurance de prêt immobilier à n’importe quel moment lors de votre première année, ou pendant chaque année à date anniversaire.

  • Dans le cas où votre emprunt date de moins de 12 mois : Suite à la loi Hamon, vous devez envoyer un courrier de résiliation au plus tard 15 jours avant le 1er anniversaire de la date de signature de votre prêt.
  • Dans le cas où votre emprunt a plus de 12 mois : Suite à la loi Bourquin, la lettre de résiliation doit au plus être envoyée 2 mois avant la date anniversaire de signature de votre prêt.

En revanche, le respect de certaines conditions fixées par votre banque est nécessaire :

  • Il faut que le nouveau contrat d’assurance de prêt immobilier dispose de garanties similaires à celles proposées par la banque prêteuse ;
  • Les banques sont dans l’obligation de répondre à votre demande de résiliation dans les 10 jours qui suivent sa réception. Dans le cas de non respect de ce délai, elle doit alors payer une sanction administrative de 3000€;
  • Changer d’assurance emprunteur est gratuit pour l’emprunteur. Autrement dit, il n’y a pas de frais de dossier à appliquer.

Meilleur courtier en assurance prêt immobilier

Choisir la bonne assurance emprunteur est nécessaire car celle-ci peut aller jusqu'à un tiers du tarif total de l’emprunt immobilier. En effet, il y’a beaucoup de différents contrats proposés, utiliser les services proposés par un courtier en assurance emprunteur vous apportera de nombreux avantages :

  • Gain d’argent : en ayant une sélection des meilleurs taux et couvertures, vous allez mettre en concurrence plusieurs offres disponibles sur le marché ;
  • Gain de temps : au lieu de vous déplacer auprès de chaque assureur pour la demande de devis, vous obtiendrez une sélection des meilleurs devis rien qu’à partir de votre écran.
  • Aide dans le cas de problèmes de santé : vous obtiendrez des contrats sur-mesure qui peuvent être personnalisés en fonction de vos besoins. Ceux-ci vous permettront avec les courtiers en risques aggravés de trouver une solution peu importe votre maladie.
  • Proposition de plusieurs contrats personnalisables dans le cas où vous avez un métier à risque (voire pratiquer un sport à risque) ;
  • Conseil et suivi gratuits : étant un professionnel du domaine de l’assurance, un courtier vous aide et accompagne dans le déchiffrement du vocabulaire utilisé par les compagnies d’assurance et les banquiers.

Étant un courtier en ligne indépendant, on ne vous exige pas d’honoraires parce que nous sommes rémunérés à travers les compagnies d’assurance.

Comment effectuer une demande de devis d’assurance emprunteur ?

Avec notre simulateur en ligne, il est possible d’effectuer un comparatif d’assurance de prêt immobilier et demander un devis personnalisé gratuitement. Nous vous citons ci-dessous les démarches à suivre pour l’obtention de votre devis :

1. Remplir les champs relatifs au simulateur notamment en ce qui concerne les informations suivantes : la durée du prêt, la date de naissance de l’emprunteur, s’il s’agit d’un emprunt pour une résidence principale ou pour un investissement locatif ;

2. Choisir la situation qui vous correspond le mieux : est ce qu’il s’agit d’un nouvel emprunt, d’un changement d’assurance pour un emprunt en cours, ou encore d’un rachat de crédit ;

3. Remplir les champs concernant l’emprunteur notamment en ce qui concerne :

  • L’emprunteur : profession, historique médical ;
  • Le crédit : montant de l’emprunt, taux d’intérêt, banque prêteuse ;
  • L’assurance souhaitée : garanties, quotité dans le cas de co-emprunt, etc.

4. A partir de la page de résultat, vous allez accéder à de nombreux devis d’assurance de prêt immobilier qui sont tenus adaptés à votre situation, votre profil et vos besoins. Ainsi, vous aurez accès pour chaque devis personnalisé les taux appliqués, la prime mensuelle ou annuelle à payer, les formalités médicales requises, et également l’échéancier prévu.

Que faire après avoir reçu vos devis d’assurance de prêt immobilier ?

Il est possible de télécharger son devis afin de bien l’étudier ou de l’utiliser dans le cadre d’une négociation pour le taux proposé par votre banque…

Par la suite, il est possible de cliquer sur “ouvrir un dossier” dans le cas où vous souhaitez avoir un contrat définitif. Effectivement et afin de confirmer le prix du devis indicatifs, la compagnie d’assurance exige de remplir un questionnaire de santé.

Par la suite, il est possible d’effectuer son adhésion en ligne.

Présents pour vous, nous vous proposons notre aide afin de trouver ou changer rapidement votre assurance emprunteur. N’hésitez donc surtout pas à contacter nos experts qui sont mis à votre disposition pour tout questionnement, que ce soit en ligne ou par téléphone.

Quels sont les points à vérifier par rapport à votre assurance crédit ?

  • 1. Le type et le nombre de garanties : évitez la souscription à des garanties qui ne vont vous servir à rien vu que le tarif sera directement impacté. Tel est l’exemple pour un investissement locatif qui ne requiert pas de garantie invalidité et de garantie arrêt de travail. De plus, dans le cas où vous êtes retraité, vous n’aurez pas besoin d’une garantie chômage ;
  • 2. L’âge limite des garanties : il s’agit de l’âge maximum à partir duquel les garanties d’assurance de prêt immobilier ne peuvent pas être appliqués (généralement il s’agit de 90 ans pour la garantie décès et 70 ans pour la garantie PTIA) ;
  • 3. La durée de franchise d’une garantie : tel est l’exemple pour la garantie ITT qui dispose d’une durée de franchise de 90 jours. Ainsi, cette garantie ne peut prendre effet qu’à partir du 91 jour suivant l’arrêt de travail ;
  • 4. Le délai d’attente (ou de carence) de l’assurance emprunteur : il s’agit de la durée pendant laquelle vous ne serez pas indemnisé malgré votre souscription à l’assurance crédit et le versement de vos 1ères cotisations.
  • 5. La clause des Indemnités de Remboursement Anticipé (IRA) : il est possible de demander la suppression auprès de votre banquier. Ainsi, vous n’allez pas les payer dans le cas de renégociation ou de rachat de crédit d’ici quelques années ;
  • 6. La quotité dans le cas d’un emprunt à plusieurs : théoriquement parlant, celle-ci n’est pas exigée par votre banque. Cependant, il est possible de la choisir conjointement. Le montant de cette quotité doit au minimum être de 100% (part de capital emprunté à assurer votre assurance).

Comment effectuer un emprunt dans le cas d’une maladie ?

En tenant compte de vos réponses relatives au questionnaire de santé, la compagnie d’assurance peut effectuer une estimation de votre dossier qui contient le risque relatif à un dossier standard. Dans ce sens, la décision finale sera manifestée en :

  • Acceptant votre dossier tout en appliquant une surprime ;
  • Acceptant votre dossier avec des exclusions de garanties ;
  • Refusant d’assurer votre emprunt immobilier.

Nous mettons à votre disposition quelques conseils qui permettront d’être bien assuré dans le cas d’un problème de santé survenu.

  • Dans le cas d’un refus d’assurance emprunteur, il est possible de bénéficier de la convention AERAS. Celle-ci permet l’obtention de conditions spéciales pour les personnes malades (ou qui l’ont été avant) concernant un prêt et une assurance.
  • Comment peut-on bénéficier de l’AERAS ? Dans le cas où votre demande d’assurance de prêt immobilier a été rejetée, il est possible alors que votre compagnie d’assurance vous mette directement en contact avec la convention. Par la suite, un service médical spécialisé effectue une étude de votre dossier et peut même obliger une compagnie d’assurance à vous proposer une couverture d’assurance emprunteur. Sachez qu’aucune démarche n’est à réaliser par vous-même.

Comment peut-on trouver une assurance emprunteur avec un risque aggravé ?

De nombreuses solutions sont disponibles afin de trouver une assurance de prêt immobilier pour risque aggravé notamment :

  • Effectuer une comparaison des offres disponibles sur le marché qui vous permettra d’obtenir des garanties plus complètes, flexibles, à un prix compétitif ;
  • Profiter de la convention AERAS qui rembourse une partie des surprimes appliquées pour les personnes qui représentent un risque aggravé et qui disposent de faibles revenus ;
  • Bénéficier du droit à l’oubli qui permet dans le respect de certaines conditions, la non déclaration d’un ancien cancer dans un questionnaire médical.

Quels sont les risques à cacher dans un questionnaire médical d’une assurance prêt immobilier ?

Malheureusement ceci n’est pas possible et est considéré étant une fausse déclaration volontaire. Ainsi, ceci peut engendrer de lourdes conséquences telles que :

  • L’annulation rétroactive du contrat d’assurance emprunteur ;
  • L’annulation du crédit immobilier : chose qui exige de tout rembourser ;
  • Sanctions pénales, dans le cas où la compagnie d’assurance porte plainte : peine de prison et amendes à payer.

Quand est-ce que la présentation du certificat d’assurance prêt immobilier à la banque peut être faite ?

Pendant votre souscription à un prêt immobilier, la présentation du certificat d’assurance de prêt emprunteur au banquier est vivement conseillée et ce avant de signer l’offre de prêt.

Ceci permet d’effectuer une étude correcte et objective du dossier, et aide dans la proposition d’une offre adaptée.

Est-il possible de que la banque refuse une demande de délégation d’assurance prêt immobilier ?

Dans le cas où le niveau de garantie proposé par votre banque est supérieur à celui de l’assurance, la banque alors peut refuser la délégation d’assurance de prêt immobilier.

De ce fait, l’équivalence des garantie lors d’une délégation d’assurance emprunteur est obligatoire.

Thématiques Credit